Ao Oni

Bienvenue dans ce manoir maudit...hihihi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Look around you and see it. [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
I'm a little monster and I love that ♪

I'm a little monster and I love that ♪


Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 19
Localisation : Derrière toi! Nié hé hé...

MessageSujet: Look around you and see it. [Terminer] Sam 28 Sep - 23:14

Il pleut...
Voici tout ce que Katsuo a noté en regardant rapidement ce qui se tramait par la fenêtre. Quelques minutes à peine s'étaient écoulées depuis le moment qu'il s'était relevé. La faim l'avait conduit instinctivement ici, mais il ne trouva rien pouvait satisfaire ce désir, car que se sois dans les armoires ou le frigo, tout était avarié. Le jeune homme gémissait de faim et décida de se remettre en quête de nourriture plus tard. Ce qui comptait pour l'instant, c'était le sommeil. En effet, ce second désir naturel l'avait fait tomber alors qu'il ne faisait que quelques pas à l'intérieur de la bâtisse. Katsuo s'était bêtement endormi sur le sol alors qu'il était trempé jusqu'aux os. Rien ne s'était arrangé et le fait qu'il éternue vint confirmer ce qu'il pensait.
Il avait attrapé froid.

En fait, il avait froid. Cette affirmation n'avait nullement besoin d'être confirmée, il suffisait de le voir se frictionner les bras énergiquement pour le comprendre. Cependant, avoir froid ne semblant pas l'affecter autant que ça. Puisque son attention ne se porta pas sur quelque chose qui pouvait le réchauffer, mais sur un objet sur la table. Il s'était approché, l'avait pris puis serré contre lui. Cet objet était un masque, quelque chose qu'il traînait toujours avec lui pour aucune raison. Enfin, il avait de bonnes raisons, mais ne pouvait pas y penser.

Alors que ses yeux étaient fermés, qu'il était adossé au mur. Il se laissa peu à peu glisser et allait toucher le sol quand un bruit le fit mettre immédiatement sur ses gardes. Son masque toucha le sol, lui. Ce qui fit sursauter le jeune homme à nouveau. Il s'arme de la première chose qui vint à sa portée, un couteau, et le pointa vers l'intru. Même si "l'intru" aurait été le propriétaire des lieux, Katsuo s'en fichait bien. En ce moment, c'était le nouveau venu qui était en faute.


Dernière édition par Kureiji Oni le Dim 10 Nov - 0:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soy un fabulos chico

Soy un fabulos chico


Messages : 141
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 19
Localisation : Toco el lobo
•Fiche: http://kagurasumire.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Mer 2 Oct - 17:56



Solo voy con mi pena


Edmundo devait avouer que de toute sa vie, il n’avait jamais autant couru ; ses jambes flageolaient, ses battements cardiaques augmentaient soudainement tout comme le tambour de guerre qu’on frappait sans relâche à l’aide de baguettes, sa peur pelait sur son front et derrière son dos noyant ainsi le tissus de sa chemise rayé avec sa sueur.

Peut-être que, en revenant dans la cuisine, il trouverait autre chose qu’une assiette brisé sur le parquet en bois mocassin bien qu’au fond de lui, il savait que le frigidaire, les plaques chauffantes et le robinet n’étaient que des décorations.
Tout comme cette salle remplie de tatamis couleurs bambous et d’armoire collée au mur, digne d’un salon asiatique.

Le Castillans grimaça à ce souvenir, à cette peau mauve lépreuse tout comme cette pestilence comparable à du sang séché : il croisa ainsi le monstre.
Et dire que, en venant dans cette maison, l’ogre n’était qu’illusion, une rumeur des adultes pour empêcher les enfants de jouer dans la bâtisse.
Chez Perrault, le loup n’est que violeur mais ici il fait une partie de loup avec son repas frais, mais, ne lui a-t’ ont jamais appris à ne pas jouer  avec la nourriture ?

Mais quoiqu’ont disent sur le manoir, nous savons qu’Edmundo tentait de ralentir le pompage de son cœur agité par l’horreur de ce lieu et son jeu du chat perché avec sa main plaqué sur sa poitrine, en dessous de son Nikon bien-aimé.
Appuyé contre le mur crépis, il haleta un peu trop bruyamment à son goût mais une fois ses sens de retour,  c’est dans la cuisine qu’il continuera de se cacher, la main posé sur la poigné argenté, il entra dans la salle gastronomique, refermant la porte derrière lui.

Un son de métal rouillé parvint à ses oreilles, il se tourna lentement la tête…

C’était bleu, ça avait une apparence humanoïde et ça tenait un couteau pointé vers lui…

Son cœur rata un battement quand il fut complètement retourné,  tremblant.
Ses pupilles vacillaient et sa salive manquait à sa gorge. Il eut un silence pesant que seul le bruit de la pluie s’écrasant contre les barreaux noirs des fenêtres, ils étaient en prison…

« H-Hola, risqua Edmundo, s’emmêlant dans ses langues, qu-qui êtes-vous ? »
Il bégayait et il détestait cela, que ses lèvres trépidaient comme ses jambes immobilisé par la peur, on aurait dit une souris face au chat, au voleur entouré de policiers, de victime devant l’assassin.

Celui-ci d’ailleurs daigna bouger une jambe ce qui fit sursauter notre héro puis tomber sur les fesses. Il poussa un couinement digne de certains rongeurs  et passa sa main sur son postérieur en même temps qu’il se mettait en boule devant la porte, fixant la personne dans les yeux.
« Allez-vous me tuer ? »



NDA : Han ! La honte ! Une journée de retard D8

_________________
Invité, viens, le lapinou sacré n'attend que toi... Allez, on a des cookies verdâtres rien que pour toi ♥️

Oh ! Me Hablo en #735000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm a little monster and I love that ♪

I'm a little monster and I love that ♪


Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 19
Localisation : Derrière toi! Nié hé hé...

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Jeu 3 Oct - 0:42

Ne pas montrer sa peur...
Kureiji avait l'air confiant, prêt à attaquer au moindre mouvement brusque de l'étranger. Cependant, tout au fond de lui, il avait peur. Il croyait pourtant être seul dans ce manoir et ce n'était pas le cas. Ça lui donnait une bonne raison pour être énervé. Sa main tremblait légèrement, seul signe du sentiment grandissant en lui. Son visage déformer par un mélange d'impatience et d'énervement se vue muer par la surprise alors qu'il croisa le regard de l'étranger. Le simple fait de le voir de face calma le jeune monstre. Pourquoi? Parce que l’intrus aussi...
Avait peur.

C'était bien le signe qui voulait dire qu'on ne lui voulait aucun mal. Katsuo baissa son arme, mais le repointa aussitôt dans la direction de l'inconnu lorsque celui-ci tenta de communiquer. Il bégayait tellement. Katsuo lui aurait bien répondu, tenter de le rassurer, mais seul un gémissement sortit d'entre ses lèvres. Ce son si animal était rempli de dépit. La bouche sèche du supposé monstre et la douleur qu'il ressentait à la gorge entravaient ses mots. Ne pouvant montrer sa bonne foi que par des gestes, il reposa brusquement le couteau sur la table pour lui montrer qu'il n'avait pas l'intention de le tuer. Par la suite, il se dirigea d'un pas maladroit vers l'étranger, en reprenant au passage son masque qui traînait encore sur le sol. Poster désormais devant cet être aux membres tremblant, le jeune monstre tenta vainement de ne pas l'effrayer davantage en lui souriant d'un air qui se voulait rassurant et tendit la main vers lui. L'être à la peau bleu fronça les sourcils et grogna voyant que l'autre hésitait, il tenait absolument à ce que la personne ne se relève pas sans son aide.

Se rendant compte qu'il ne s'était toujours pas présenté, le jeune monstre mit son masque sur son torse -il l'avait encore entre les mains- et avec un effort monstre (C'est le mot!) se présenta brièvement.
« Katsuo... No... zomi.»

À présent, le masque félin était appuyé sur le front de l'étranger. Katsuo ne refit pas l'effort de parler et  s'attendait à ce que l'autre comprenne que c'était à son tour de se présenter. Le visage de l'être à la peau bleu était dur, il avait hâte de mettre un nom sur ce visage à la peau blanche qu'il enviait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soy un fabulos chico

Soy un fabulos chico


Messages : 141
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 19
Localisation : Toco el lobo
•Fiche: http://kagurasumire.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Sam 5 Oct - 10:13



Sola va mi condena


« Allez-vous me tuer ? »
Il s’était attendu à des bruits de pas lourd sur le sol, mais une fois qu’il avait fixé l’autre curieux devant lui il eut comme un déclic.
Certes, les deux protagonistes se regardaient dans les yeux et Edmundo à cet instant le regarda pour la première fois : Tout semblait anormal chez cette personne, de ses cheveux à sa peau lavande.
Etait-ce un grognement de loup ? Ou celui du monstre qu’il était en réalité ? Ou bien, un gémissement d’un enfant isolé du monde ? Le castillan ne le savait pas et toutes ces questions qu’il se posait à ce moment peut-être qu’un jour il aurait sa réponse ?

Les yeux virent la main quelque peu maigrichonne de la personne devant lui lancer brusquement  le couteau qu’il tenait à côté des plaques chauffantes pour ensuite se diriger droit vers lui, clopinant maladroitement à la manière d’un enfant encore en train d’essayer de marcher, mais contrairement à l’image qu’il pouvait se donner, l’enfant devant lui était seul, sans aide.

Il remarqua un masque au sol  ressemblant étrangement à ceux des théâtres japonais ; son système nerveux s’alarma.
Si c’est un monstre, peut être que ce masque est son identification, quand il faisait des études de japonais, il se souvint d’avoir vu un masque d’ogre, un « oni » comme le dit la langue original.
Il eut un mouvement de recul en pensant à cela et tremblant encore plus qu’avant parce que, s’il avait raison, alors, c’en était fini de lui…

Mais quand son monstre fut à moins d’un mètre, il s’arrêta et lui tendit la main, sûrement pour l’aider à se relever, à ce simple geste, Edmundo se remit à douter car, ça théorie ne tient pas la route en y repensant mais pourtant, si c’est vraiment un des monstres de la maison qui a une intelligence humaine, alors il essayerait sûrement de le manipuler puis le poignarder littéralement avec son couteau, reposant sur un des meubles de la petite cuisine, dans le dos.
Il regarda la main puis le visage de son interlocuteur, les sourcils maintenant froncé, et à nouveau sa main bleuté, il ne savait pas quoi faire…

Un ange passa…

La grande personne fit un nouveau mouvement, coinçant son masque entre son torse azur et sa main qui avait tenu quelque instant auparavant un couteau tout droit pointé sur lui.

« Katsuo... No... zomi. »

Katsuo Nozomi ?

Mais Qu’était-ce cela ? Edmundo en avait connu des Katsuo, mais jamais il n’avait connu de Katsuo tout bleu.

«  Uh ?, Edmundo cilla devant le masque à présent collé contre son front, il tourna son regard vers celui à la peau plein d’hématome et glissa le masque entre ses deux mains trépidantes.   E-Edmundo Alexandro Barro… ? »  

C’était bien cela qu’il voulait non ? Et si ce n’était pas cela, Katsuo (c’est bien son prénom ?) le dirait, n’est-ce pas ?
Dans un élan de confiance, il prit la main de Katsuo pour se hisser debout, vu de près, Edmundo semblait plus petit que lui ce qui l’énerva un poil, son complexe bouillonnait en lui, mais il ne dit rien et ne laissa rien paraître.
«   E-eh, Katsuo, tu as faim ? » Apostropha-t’il  en passant à côté de lui, bien qu’ils se soient présenté, Edmundo avait encore un léger sentiment de répulsion.
Il ouvra chacun des placards pour chercher de la nourriture perdu ou oublié puis remarqua que l’homme au masque le suivait de près toujours avec sa démarche maladroite.

«   Tu ne parles pas beaucoup…. »



_________________
Invité, viens, le lapinou sacré n'attend que toi... Allez, on a des cookies verdâtres rien que pour toi ♥️

Oh ! Me Hablo en #735000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm a little monster and I love that ♪

I'm a little monster and I love that ♪


Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 19
Localisation : Derrière toi! Nié hé hé...

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Mer 9 Oct - 0:13

Edmundo Alexandro Barro…
Voilà quel était le nom de l'être encore tremblant. Le fait qu'il ait osé mettre ses sales mains sur son masque avait légèrement irrité le jeune monstre, mais il ne fit rien. Laissant passer l'acte pour cette fois. Edmundo pris de confiance lui prit la main. Sans le moindre effort, Katsuo le hissa. Maintenant que l'être à la peau blanche était debout. L'être à la peau mauve se permit de le dévisager, il se retint cependant de lui tourner autour et de le renifler se trouve bête d'y avoir songé. On lui posa une question, chose auquel il n'avait pas porté attention. Conscient qu'il ne pouvait pas lui demander de répéter, Katsuo regarda ses gestes afin de deviner ce qu'il avait demandé. Le voyant fouiller dans les placards comme il l'avait fait précédemment, le jeune monstre se mit à le suivre de près suivant chacun de ses gestes avec une fascination naissante.
«   Tu ne parles pas beaucoup…. »

Se contenta de dire Ed' alors que l'être au masque manqua de tomber sur lui, ne pensant pas qu'il stopperait tout mouvement. Katsuo se figea et le regarda droit dans les yeux. N'importe qui à l'oeil aviser remarquerait que le jeune monstre était nerveux parce qu'il tremblait, c'était apparent malgré le fait qu'il tentait vainement de le cacher.

Cherchant à lui répondre, Katsuo recula de quelques pas et porta ses mains à sa gorge. Il fit mine de s'étrangler et de tousser, puis il baissa la tête. Ça l'énervait, mais à un point de ne pas pouvoir communiquer. Les mains toujours sur sa gorge, glissa sur sa peau pour ensuite finir par rester pendu dans le vide. Le jeune monstre s'était mis à fixer le sol comme si c'était la chose la plus belle du monde. Oubliant presque l'autre personne présente dans la pièce, il se met à grogner. Doucement, les grognements devinrent silencieux et seul un sifflement devenait perceptible. La bête renifla, puis il leva lentement la tête vers Ed', ses yeux était empli d'une grande tristesse accablante. Il secoua la tête.
« Rien... faim... »

Il ne savait pas lui-même ce qu'il voulait dire. Il se remit à reculer de quelques pas tout en serrant son masque contre lui. Une larme perla du coin de son oeil, mais il l'essuya rapidement d'un revers de main.
« Mal... Partout... »

À voir ses blessures, ce n’était pas étonnement qu'il se plaigne. Même qu'en regardant de plus près, on pouvait remarquer que certaines blessures étaient très récentes. Ce qui n'était pas étonnant, puisqu'il s'était battue enfin de gagner sa liberté. Sans oublier le fait qu'il avait couru longuement avec ses pieds nus et que plusieurs entailles sur ses bras saignaient encore un peu. Il avait des raisons d'avoir mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soy un fabulos chico

Soy un fabulos chico


Messages : 141
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 19
Localisation : Toco el lobo
•Fiche: http://kagurasumire.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Dim 13 Oct - 13:25



Correr es mi destino

« Tu ne parles pas beaucoup… »

Edmundo le vit trébucher de peu le jeune homme (c’était bien ce qu’il était… ?) alors qu’il venait de s’arrêter ; ce petit mouvement lui rappela sympathiquement celui d’un chiot froussard pris sur le fait.
Ses beaux yeux à lueur dorés questionnaient les noirs en face d’eux, si notre étranger ne fut pas aussi fatigué du jeu du chat et de la souris, ce serait depuis le début qu’il aurait compris que Katsuo tremblait, fichu corps humain !

Mais alors quelque chose d’étrange se produit, le drôle d’animal reculais de plusieurs pas pour ensuite pouvoir joigne ses deux mains à sa gorge bleuté et toussa. Que voulait-il dire ? Il en avait assez ? Il voulait mourir…. ?
Edmundo se sentait paniquer, il devait faire quelque chose mais avant d’avoir fait un geste, Katsuo baissa sa tête et ses bras reproduisant un détail de Saint George et la Princesse de Trébizonde de Pisanello.

Bien que notre étudiant « visite » ce manoir, qu’il ait senti le sang séché, entendu quelques cris, des lourds bruits de pas sur le plancher de l’étage supérieur, vu un monstre et son corps affreux mauve puis goûter son sang dans sa bouche, il n’avait jamais vu de mort.

S’il était mort….

Il eut un grognement qui le fit sursauter, un soupir de soulagement traversa ses lèvres mais il fut très vite remplacer par un petit gémissant tordu : l’homme bleu c’était mis à renifler bruyamment et il le regardait, ses pupilles remplis d’un horrible chagrin, Edmundo eut un serrement de cœur, il en était sûr, bien que sa peau soit anormale, Katsuo était encore un homme et à ce moment, notre espagnol savait qu’il se devait de l’aider.


« Rien… Faim »

Edmundo tourna sa tête vers le placard qu’il venait d’ouvrir, vide.

Il fronça les sourcils et retourna sa tête vers l’autre personne, une larme perlait sur son visage fin, merde…

En effet, il n’avait jamais été doué pour consoler les gens, surtout si lui-même risquait sa vie à chaque instant.

«  Mal... Partout... »

Il regarda de plus près ses hématomes, ses cicatrices, son air accablant, s’en était trop pour lui.

« Bordel, pourquoi on m’a fait humaniste moi ! Il s’approchât à grand pas de Katsuo qui semblait terrifié par ce mouvement brusque, Bon assis toi, franchement quelle idée de se mettre à pleurer devant moi ! Je ne sais pas consoler moi, ah ! C’est bien ma veine ! » Et il continua à se plaindre en alternant entre catalan et l’espagnol qu’on apprend alors qu’il s’était servi de la chaise en bois pour bloquer la porte.


Il se tourna ensuite vers Katsuo et enleva son manteau et sa chemise pour en déchirer un morceau.
« On va déjà essayer de panser tes plaies, sinon l’ogre sera attiré , Dit-il en posant sa chemise rayé sur la table au-dessus de son gilet. Allez, montre-moi tout l’bordel qu’on en finisse »


_________________
Invité, viens, le lapinou sacré n'attend que toi... Allez, on a des cookies verdâtres rien que pour toi ♥️

Oh ! Me Hablo en #735000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm a little monster and I love that ♪

I'm a little monster and I love that ♪


Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 19
Localisation : Derrière toi! Nié hé hé...

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Mar 5 Nov - 2:43

Ed'… calme toi... Je t'en prit...
Il avait sursauter face aux gestes brusque de l'espagnole. Avait-il de mauvaise intention? Il avait tout de même subitement changer de comportement, il n'avait pas peur de lui? L'ao human se laisse faire et malgré la douleur, il reste parfaitement silencieux. Il avait craquer... Il se devait d'être un homme non? Et le voilà qui a verser une larme devant une personne qu'il connaissait à peine...

Au fait, il parle de quoi quand il parle de l'ogre? Jamais il n'avait entendu parler qu'un tel monstre puisque habiter ce lieu. Non. Attend. L'ao oni. Merde... Katsuo grogne, l'histoire de l'ogre lui revient. Par la faute de cette légende douteuse, on l'avait enfermer dans une salle désaffecter avec d'autre enfant. Il était bien l'un des seuls a avoir réussit à s'enfuir. Que se passait-il pour les autres? N'y pense pas. Katsuo renifle encore et finit par pousser Ed', il ne mérite pas autant d'attention après tout. Il est blesser et alors?
« Ça va, laisse moi Edmundo...»

L'être bleu tousse violemment, mais semble indifférent. Il va s'asseoir sur une chaise. Il fixe une nouvelle fois le masque de chat qu'il traîne depuis son arriver dans le manoir et même depuis bien plus longtemps. Cet objet a une signification si particulière aux yeux du faux monstre qu'il ne s'en séparera jamais. Voilà que ses yeux noirs se dirige à nouveau vers l'espagnol, il lui tend son masque et tente d’articuler le mieux possible.
« C'est... Moi qu'il l'ait fait... C'est un chat... Miaw... »

Puis il serre à nouveau le masque contre lui, le caressait du bout des doigts comme s'il était réellement ce qu'il représentait. Katsuo sourit légèrement alors que son regard se perd dans le vide. Il se sentait un peu plus léger... Quel en était la cause?


Oui, oui je sais! J'ai prit du retard, désoler ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soy un fabulos chico

Soy un fabulos chico


Messages : 141
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 19
Localisation : Toco el lobo
•Fiche: http://kagurasumire.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Mar 5 Nov - 21:02



Por no llevar papel

« Ça va, laisse-moi Edmundo.. »

Il s’arrêta net, clignant des yeux, l’avait-il appelé par son prénom ? Ses sourcils se froncèrent lorsque la personne devant lui toussa puis alla s’asseoir, se saisissant du masque théâtral pourtant, malgré les minutes passées, Edmundo n’avait pas bougé tout comme son expression froide, ses sourcils froncé, ses yeux stoïque fixant le personnage tenant entre ses mains le chat.
Décidemment, à quoi pouvait-il penser ? Etait-il en colère ? Choqué ? Outré ? Qu’en savons-nous ?
La seule certitude que l’on a est celle d’un Katsuo tendant vers lui son masque « C'est... Moi qu'il l'ait fait... C'est un chat... Miaw... ».

Sans blague ? Un chat…
A ce moment, notre espagnol se retenait de prendre ce maudit masque et le briser par terre au sol, même si dans tous les cas, Katsuo l’avait repris le serrant comme son petit cœur.

Il resta quelques secondes à le regarder, avant de se détourner pour remettre sa chemise puis réfléchir.

Ce mec lui faisait vraiment penser à un enfant, lui qui n’avait pas eue l’enfance la plus rêvé, étant devenu adulte trop tôt pour des parents impatients, il a sauté des étapes.
Maintenant, il commençait à envier ce petit homme bleu.

« Il est très joli ton chat, marmonnât-il de manière paternel sans se retourner, Je suis jaloux, il est tellement beau… »



Il ne pouvait rester comme ça dans cette pièce, la cuisine commençait à l’étouffer.
« Eh ! Katsuo ! Il se retourna brusquement et bizarrement joyeusement, Si on allait autre part ! J’ai vu une bibliothèque, tu veux venir ? »




_________________
Invité, viens, le lapinou sacré n'attend que toi... Allez, on a des cookies verdâtres rien que pour toi ♥️

Oh ! Me Hablo en #735000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm a little monster and I love that ♪

I'm a little monster and I love that ♪


Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 19
Localisation : Derrière toi! Nié hé hé...

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Mer 6 Nov - 3:23

Il me fait peur... pourquoi agit-il ainsi?
Un moment de silence s'écoula. À peine briser par la respiration difficile de l'homme bleu. Son masque toujours serrer contre lui et les yeux grand ouvert, il réfléchissait à ce que Edmundo lui avait dit depuis le début de leur rencontre. Il remarqua ainsi que l'espagnol n'avait eu en aucun cas l'intention de lui faire du mal. Dire que l'être bleu a encore peur du mal que pourrait lui faire Ed, alors que le danger est inexistant. En plus, il avait complimenter son masque, il est gentil...
Mais s'il mentait?

Peut-être essai-t-il de l'amadouer pour ensuite le piéger, pourquoi n'avait-il pas penser à ça plutôt? Peut-être parce qu'à aucun moment, l’intrus n'avait l'air de lui vouloir du mal. C'était idiot d'avoir penser à ça tout simplement. Maintenant, Katsuo regarda de nouveau l'être à la peau bronzé. Il enviait son allure, le fait qu'il soit humain. Lui il est quoi? Un monstre. Une erreur. Rien ne pourra malheureusement changer, il est condamné.
« Eh ! Katsuo ! Le dénommé Katsuo sursaute, son interlocuteur avait l'air soudainement enthousiasme. Il est si imprévisible. Si on allait autre part ! J’ai vu une bibliothèque, tu veux venir ? »

Il ne répond pas, il baisse la tête, il réfléchit. Puis finalement, il pose les pieds au sol, se remet debout. Il relève la tête, regarde Ed' et... Se met à sourire doucement.
« Oui... »

Il allait dire autre chose, mais les mots se coince dans sa gorge endolorit. Alors, il se contente d'y penser comme s'il pouvait transmettre ses pensées.
Merci Edmundo... Je ne sais pas ce que j'aurais fait sans toi.


Tu clos le topic et on le continu à la bibliothèque? :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soy un fabulos chico

Soy un fabulos chico


Messages : 141
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 19
Localisation : Toco el lobo
•Fiche: http://kagurasumire.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer] Dim 10 Nov - 0:40



Pa una ciudad del norte
Edmundo s’y attendait. Edmundo en était sûr, car, comme un enfant, il vit Katsuo baisser la tête et réfléchir. Pourtant, il fut étonné, très étonné. Pourquoi ?

Car il avait souri. Il avait souri en retour, ressentant une chaleur perdu depuis très très longtemps tout au long de son corps.
Il était heureux.

« Oui… »

Il attendit qu’il s’approche, toujours aussi souriant, puis une fois cela fait ouvrir la porte doucement, juste pour voir si une certaine chose bleue les attendait au coin d’un couloir.
« C’est cool, j’ai vu des livres plutôt sympa. Tu connais l’histoire du petit Poucet ? Dit il l’air joyeux, comme si sa colère passé n’avait jamais exister, C’est un français qui l’a écrite, Peraule j’crois, tu penses qu’ils ont ça ? Oh ! Et j’ai vu des cahiers et des crayons, ont pourras faire un plan du manoir !! »

Et ainsi, parlant de toute chose qu’ils peuvent faire, ils marchèrent jusqu’à la bibliothèque.




_________________
Invité, viens, le lapinou sacré n'attend que toi... Allez, on a des cookies verdâtres rien que pour toi ♥️

Oh ! Me Hablo en #735000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Look around you and see it. [Terminer]

Revenir en haut Aller en bas

Look around you and see it. [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» je croyais que c'était terminer...
» Nam Mok Li(terminer)
» [Aide pokédex] TERMINER ! 719/719
» Imne le Démon Lumineux [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ao Oni :: Voudriez-vous incarner...? :: Entrez-donc dans le manoir... :: Rez de chaussé :: cuisine-